•   35 rue du faubourg de Saverne
  •   03.88.66.04.90

Acheter une Juul pour arrêter de fumer : une fausse bonne idée ?

Acheter une Juul pour arrêter de fumer : une fausse bonne idée ?

Est-ce une bonne idée d'acheter une JUUL ?

Commercialisée en France depuis le 6 décembre 2018, la cigarette électronique Juul arrive tout droit des Etats-Unis avec la réputation de cigarette électronique qui permet d’arrêter de fumer.
Comme bon nombre de magasin de cigarette électronique, nous nous sommes penchés sur ce petit dispositif qui a su faire ses preuves outre-Atlantique. Est-elle fiable ? Quel est le rapport qualité-prix ? Est-ce que le liquide est bon ? Allons-nous la commercialiser ? 

D’où vient la marque Juul ?

 

Adam Bowen est un designer produit de plus de 15 ans d’expérience, et dispose également d’une expérience de 11 ans sur les produits du tabac.
James Monsees présente également une expérience de plus de 15 ans en tant que designer produit.

Ces deux américains étaient fumeurs. En 2014, James et Adam ne trouvent aucune alternative au tabac et à la cigarette, et décident de se lancer sur une nouvelle cigarette électronique pouvant leur permettre d’arrêter de fumer. 

James et Adam lancent leur start-up, et aboutissent au résultat que nous connaissons aujourd’hui : Juul est né.

C’est en juin 2017 que la société Juul est fondée, et elle est basée à San Francisco.

Logo JUUL

En décembre 2018, Juul revend 35% de ses parts (soit l’équivalent de 12,8 milliards de dollars) à la multinationale américaine Altria (nous y viendrons plus tard). Dans le même temps, et plus précisément le 6 décembre 2018 Juul est commercialisée en France.

Qu’est-ce que la Juul ?

Pod Juul

Juul est donc le nom d’une cigarette électronique, ou vaporisateur personnel. C’est un dispositif capable de délivrer une dose de nicotine de manière à remplacer la cigarette traditionnelle qui fait des dégâts mortels sur l’organisme.

La Juul est une cigarette électonique qui appartient à la famille des PODS Systems.
Les PODS Systems sont des petits dispositifs électroniques, équipés d’une batterie de plus ou moins faible capacité, avec une petite puce électronique. Ce dispositif est de taille restreinte, ce qui rend les PODS très agréables à utiliser. Généralement les PODS systems n’ont pas de bouton, et c’est l’aspiration de l’utilisateur qui active le mécanisme de vaporisation du liquide. C’est le cas pour le POD Suorin Air, ou le POD Renova Zero de Vaporesso. Mais certains PODS comme le Nautilus AIO du fabricant Aspire ont conservé ce bouton d’activation.

La plupart des POD Systems sont des PODS dits « ouverts » c’est-à-dire que vous pouvez remplir la cartouche du liquide de votre choix, et vous renouvelez la cartouche dès lors que la résistance faiblie. A l’inverse certains fabricants ont opté pour des PODS fermés. C’est-à-dire que vous achetez une cartouche préremplie d’un e-liquide. Dès lors que cette cartouche est vide, vous la jetez, et vous insérez une cartouche neuve et remplie dans votre POD. C’est le cas des cartouches pour le Koddopod Nano par Le French Liquide ainsi que les cartouches pour la Juul.

L’utilisation de ces PODS Systems présente un avantage très intéressant, puisqu’il n’est plus nécessaire de changer sa résistance régulièrement. Il suffit simplement de remplacer sa cartouche. L’utilisation des PODS dits « fermés » est encore plus agréable, puisqu’il n’est même plus nécessaire de remplir sa cartouche, vous l’achetez déjà préremplie.

Quels sont les intérêts d’Altria ?

 

En décembre 2018, soit un an et demi après son lancement, Juul revend 35% de ses parts à la multinationale américaine Altria. Mais que se cache-t-il derrière le nom d’Altria ?

Logo Altria

Le nom Altria est apparu officiellement en janvier 2003. Altria est un conglomérat financier, c’est-à-dire un groupe d’entreprises ayant des activités commerciales différentes. L’ancien nom du conglomérat Altria n’est autre que Philip Morris Companies, Inc. L’objectif de ce changement de nom était naturellement d’éviter les connotations liées à la fabrication de cigarettes (plus particulièrement Marlboro et Philip Morris), et donner plus de visibilités à ses activités liées à la production alimentaire.

Logo MarlboroLogo Phillip Morris

      

Philip Morris Companies est une holding créée en 1985. Elle regroupe à l’origine les compagnies Philip Morris USA et International, mais également Seven Up Company. Au cours des des années qui suivent et jusqu’à son changement de nom, Philip Morris rachète de nombreuses entreprises telles que Maxwell House, Kréma-Hollywood (société française qui commercialise Kréma, Hollywod, et Malabar), Jacobs Suchard, Milka, Toblerone, Carte Noire, Côte d’Or, Jacques Vabre, Grand-mère, et Oreo. Ce groupe, Kraft foods sera revendu en 2007.

En 2008, Altria acquiert les entreprises John Middleton Co (fabricant de cigares), et le groupe UST, holding d’US Smokeless Tobacco Company (fabricant de tabac à mâcher) et de Ste Michelle Wine Estate.

En décembre 2018, Altria devient actionnaire majoritaire de la société Cronos (producteur de canabis canadien) et de Juul à hauteur de 35% pour 12,8 milliards de dollars.

A ce jour Altria est présent principalement dans l’industrie du tabac, et dans la filière vinicole.

Altria et Juul.

 

Dès sa création, Juul a cherché à afficher son ADN d’un point de vue technologique, et surtout son indépendance vis-à-vis de l’industrie du tabac. 
En effet avant de lancer Juul, James et Adam travaillaient pour la société Pax Labs qui commercialisait des vaporisateurs dons les cartouches étaient remplies de mélange de tabac et d’additifs, et d’autres vaporisateurs permettant de recevoir des feuilles de marijuana.

C’était ainsi un positionnement très fort de la part de Juul de se séparer totalement de la toute puissance de l’industrie du tabac. Les dirigeants de Juul étaient en lien régulier avec la filière indépendante de la vape.

Juul s’est développé très rapidement, et près d’un an après sa création, l’entreprise est valorisée à hauteur de 15 milliards de dollars. Fin 2018, les parts de marché de la société Juul sont estimées à environ 75% sur les produits liés à la vape aux Etats-Unis.

Altria plus communément appelé Big Tobacco y voit un intérêt tout particulier (celui de mettre un pied voir plus dans le milieu de la vape), et rachète 35% des parts de la société Juul pour près de 13 milliards de dollars. 

En l’espace d’un an et demi Juul est passée de Start-up « anti-tabac » à entreprise mondiale partiellement financée par l’industrie du tabac.

La Juul en détail.

 

Un POD simple et robuste.

 

La Juul est un POD « fermé » assez compact (95 mm de hauteur, 15 mm de largeur et 7 mm d’épaisseur), et ne pèse que 14g sans la cartouche. Les cartouches se clipsent très facilement dans la batterie, et sont bien maintenues. L’appareil parait fragile au premier abord, mais son corps en aluminium anodisé le rend assez robuste. 

Cigarette électronique JUUL

La Juul ne laisse apparaitre aucun port USB pour le rechargement de la batterie. Dommage, tous les autres appareils se rechargent en micro USB. Juul a mis en place un système propriétaire grâce à des petites connectiques sous le POD qui viennent se déposer de manière aimantée sur le chargeur USB fourni dans le packaging. C’est pratique, mais encore faut-il avoir la possibilité de brancher cet adaptateur facilement. Par ailleurs, ce petit chargeur (32 mm x 18 mm pour une épaiseur de 8 mm) peut être facile à perdre.

     Chargeur JUULRechargement Juul

 

Un port USB de PC est l’idéal, ou encore un chargeur de voiture pour allume cigare.

Rechargement USB JUUL sur ordinateur

A noter que le rechargement complet de la batterie ne dure que 30 minutes. C’est rapide, oui, mais ça en dit long sur l’autonomie de la batterie.

Sur une des face de la Juul, on aperçoit un petit voyant LED qui s’allume pour indiquer que l’appareil fonctionne. Petit clin d’œil aux (anciens) fumeurs, si vous tapotez deux fois sur la tranche de la Juul, ce même voyant LED s’allume vert, jaune, ou rouge pour indiquer l’état de la batterie.

Des cartouches préremplies pratiques à utiliser.

 

Certaines personnes sont réfractaires au changement de résistance, ou encore au remplissage du réservoir. Comme d’autres appareils tels que le Koddopod du French Liquide ou l’Alfapod d’Alfaliquid, Juul a conçu un système de cartouches préremplies. L’avantage avec ces cartouches préremplies, est qu’il n’y a rien à faire. Uniquement insérer la cartouche neuve, et vaper. Il est également possible d’avoir plusieurs cartouches afin d’alterner les goûts, ou encore les besoins en nicotine.

Les cartouches préremplies présentent également l’avantage de pouvoir changer de saveur au cours de la journée, et avec ce système de PODS fermés, rien de plus pratique. Il suffit d’enlever la cartouche présente dans le POD, et la remplacer par une nouvelle cartouche contenant une saveur différente. 

Les cartouches de la Juul sont des cartouches propriétaires. Elles ont une contenance de 0.7 ml seulement ! A titre de comparaison, Alfaliquid propose des cartouches préremplies de 1.9 ml, le Koddopod propose des cartouches de 2ml. Ces cartouches sont équipées d’une résistance de 1.6 Ohm. Pas de point de soudure au niveau de la résistance, les pattes de celle-ci sont coincées dans l’armature métallique qui permet de créer le contact avec la batterie.

Pod JUUL rechargeCartouche JUUL

                 

 

Qu’il y a-t-il dans ces cartouches ?

 

Les cartouches de la Juul sont remplies de liquide en sel de nicotine, et d’une quantité de 0.7ml. Pour en savoir plus sur les sels de nicotine, vous pouvez lire notre dossier en cliquant ici. Contrairement à tous les fabricants de e-liquide, Juul ne propose qu’un seul taux de nicotine en France, à savoir 1,7% de nicotine en poids. Aux Etats-Unis Juul propose deux valeurs différentes de 3% et 5% de nicotine en poids. Au Canada, on peut également trouver des cartouches en 1.5% de nicotine en poids.

Il est assez compliqué de trouver de taux de nicotine en mg/ml comme à l’accoutumée en France. En se renseignant, on trouve qu’en Angleterre par exemple les dosages de nicotine sont exprimés en mg/ml. Toutefois l’Angleterre a une avance considérable sur le reste du monde vis-à-vis de la cigarette électronique, et son usage pour arrêter de fumer.

Selon les propos que nous ont tenus les commerciaux de Juul, le 1.7% correspondrait au 20mg/ml que nous utilisons en France. Le 5% correspondant à 59mg/ml aux Etats-Unis, et c’est bien pour cela que Juul a fonctionné aux Etats-Unis.

Au niveau des saveurs, le choix est très limité, à savoir Blond Royal, mangue, menthe, vanille et pomme. Les goûts ne sont pas trop marqués, et on ressent plus l’acide benzoïque utilisé pour les sels de nicotine. Malgré la concentration en nicotine, le hit est relativement faible.
Les personnes qui sont dérangées par le hit verront ça comme un point positif, les autres seront vite déçu par le manque de saveur, de hit, et finalement une contenance beaucoup trop petite pour obtenir la dose en nicotine souhaitée. Sans parler de la batterie qui nécessite un rechargement beaucoup trop régulier.

Pour un fumeur d’une vingtaine de cigarettes par jour, il est préconisé un dosage en 20mg/ml de nicotine. Une consommation normale serait d’environ 2 ml de e-liquide par jour. Avec des cartouches préremplies de 2ml, cela correspondrait à une cartouche par jour. Avec une Juul, il faudrait consommer 3 cartouches par jour afin d’obtenir l’apport en nicotine nécessaire sur la journée, et recherché.

 

Des cartouches préremplies à quel prix ?

 

Comme nous venons de l’expliquer, les cartouches pour la Juul ont une contenance de 0.7 ml.
Les cartouches sont vendues par 4 aux prix de 11.99 €. Soit 3 € la cartouche de 0,7 ml.
Pour un fumeur d’une vingtaine de cigarette toujours selon nos conseils, il faudrait vaper 3 cartouches dans la journée, et dépenser la maudite somme de 9€ pour obtenir l’apport en nicotine nécessaire sur une journée complète.

Les cartouches pour le Koddopod sont vendues quant à elles au prix de 9,90€ le pack de 3 cartouches, soit 3.30 € la cartouche de 2 ml.

Si on rapporte le prix au flacon de 10 ml, les cartouches pour la Juul ne coûtent pas moins de 42.86 € les 10 ml. Les cartouches pour le Koddopod ne coûtent que 16.50 € pour les 10 ml. Soit près de 3 fois moins cher.
Nous avons comparé les 2 produits d’un point de vue gustatif (et également technique), et le rendu de saveurs produit par le Koddopod est nettement plus agréable. Le hit est plus présent, et l’apport en nicotine avec le Koddopod est suffisant.

Que se cache-t-il dans la Juul ?

 

D’un point de vue technique, il est assez compliqué de trouver des informations sur la Juul. Le fabricant n’annonce que 200 bouffées d’autonomie. Vapingpost a « décortiqué » la Juul, et nous apprenons à travers cette review à retrouver ici que la batterie de l’appareil n’est que de 200 mAh.
A titre de comparaison les plus grosses autonomies de batteries intégrées s’élèvent entre 4000 et 5000 mAh pour les appareils les plus perfectionnés. Les meilleurs PODS atteignent quant à eux des autonomies de 1000 mAh.
La tension nominale de la batterie est de 3.7 Volts.
La résistance de l’appareil s’élève à 1,6 Ohm.
La Juul embarque une petite carte de régulation ainsi qu’un contrôle de température. Vapingpost estime la puissance d’utilisation en 6 et 8 Watts. Sans régulation ni contrôle de température, la puissance serait de 8.5 Watts.

Aussi pour atteindre les fameuses 200 bouffées annoncées par le fabricant, il faudrait prendre des bouffées de moins de 2 secondes. En règle générale la durée moyenne d’une bouffée est de l’ordre de 4 secondes avec une puissance aussi faible et un dosage en nicotine de 20mg/ml. L’autonomie est alors réduite à environ 100 bouffées. 

En revanche, si vous étiez résident américain avec des dosages en 50 mg/ml de nicotine, vous auriez probablement toute la satisfaction nécessaire en apport de nicotine.

Quel budget pour une Juul ?

 

Vous pouvez obtenir une Juul dans un coffret avec un chargeur pour une trentaine d’euros. 
Il vous sera également possible d’obtenir une Juul dans un autre coffret toujours avec le chargeur, mais avec 4 saveurs différentes (4 fois 0,7 ml, soit 2,8 ml) en complément pour une quarantaine d’euros. 

Un Koddopod fourni avec un chargeur vous reviendrait à 24,90 €, un kit avec cartouches (3 cartouches de 2 ml chacune soit 6 ml) vous reviendrait à 34,80 €.

Juul en conclusion

 

Juul est un petit POD assez sobre et robuste. Son avantage est sa simplicité d’utilisation puisqu’il suffit de clipser une cartouche préremplie dans l’appareil pour pouvoir vapoter.
Toutefois, les cartouches présentent une contenance très limitée et qui nous semble insuffisante au vu du dosage en nicotine présent dans la cartouche.
Les saveurs ne sont pas très marquées et nous trouvons que les goûts sont assez fades.
Par ailleurs, la faible puissance développée par l’appareil et son autonomie sont également des points faibles pour cet appareil qui semblait pourtant avoir fait ses preuves aux Etats-Unis.

Juul a mis en place une énorme campagne publicitaire au Etats-Unis. La société a été accusée, selon le Washington Post, d’avoir converti de nombreux adolescents à la cigarette électronique. La consommation de e-cigarette a tellement augmenté que la FDA (Food and Drug Administration), le gendarme américain des aliments et médicaments, a alerté en septembre 2018 sur les hausses considérables de consommation chez ces jeunes, et aurait posé un ultimatum aux fabricants, Juul en tête.
Sans compter que Juul est financée à hauteur de 35% par Altria qui n’est autre que la société mère qui commercialise les marques Philip Morris et Marlboro (à savoir l’industrie du tabac). 

Ceci étant dit, nous pensons qu’il est possible de trouver des appareils de bien meilleure qualité, de fabrication française, avec des caractéristiques techniques plus évoluées, de meilleures saveurs et pour un prix moindre. C’est pourquoi, hormis le fait que nous voulons rester indépendant de l’industrie du tabac, nous ne commercialisons pas le pod JUUL, qui est à nos yeux, trop cher et tout simplement moins bien que ses concurrents. 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Juul_(entreprise)
https://fr.vapingpost.com/test-pod-juul-juul-labs-france/
http://www.leparisien.fr/societe/l-e-cigarette-au-parfum-de-scandale-10-05-2019-8069169.php
https://vih.org/20190313/juul-arrive-en-france-une-revolution/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Altria

Leave a Reply
* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
Please wait...