•   35 rue du faubourg de Saverne
  •   03.88.66.04.90

Du café et un bouquin

Du café et un bouquin

Voilà 29 mois que Sweet & Vapes est ouvert et encore aujourd’hui certaines personnes sont étonnées de la décoration de notre shop. La décoration est importante, certes, mais bien plus qu’une fonction esthétique, il y a toujours eu un sens à celle-ci.

Pour nous, il n’y a pas que la vape qui compte, puisque elle intègre un mode de vie général, s’associant à de petites choses qui nous émerveillent. Par exemple, si aujourd’hui proposer du café est devenu une institution afin d’améliorer le service rendu, nous, nous mettons un point d’honneur à vous proposer depuis le début une vraie carte de boissons aux plaisirs variés. Nos émotions nous font réaliser pleinement nos instants de vie, et ce n’est pas parce que nous sommes un commerce que nous en sommes dénués.

Comme vous l’aurez compris, nous souhaitons partager au maximum ce qui nous fait frémir et l’occasion s’est naturellement présentée à nous. Dès maintenant, afin d’attendre votre tour, accompagné d’un café, vous pourrez découvrir un livre que nous mettons à votre disposition, Sasha Loup, le petit garçon qui n’avait pas de larmes… Plus qu’un livre, c’est un bouquin ou comme le dit son auteur : un carnet de voyage.

Sasha Loup, le petit garçon qui n'avait pas de larmes
Sasha Loup, le petit garçon qui n’avait pas de larmes.

Ce bouquin a été écrit et auto-édité ( afin de garder plein pouvoir sur le contenu du livre ) par l’un de nos clients, mais ce n’est pas pour cette raison que nous voulons vous le faire découvrir. Ce bouquin est l’histoire de son fils, Sasha Loup, atteint d’une maladie génétique encore non identifiée. Ce bouquin raconte le défi quotidien d’un père, d’un couple face à l’inconnu. Ce bouquin dénonce notre regard face à la différence. Ce bouquin est simplement une leçon de vie. Ce bouquin c’est de l’amour, de l’amour inconditionnel.

Sasha Loup

Sasha montre la lune et les imbéciles regardent ses mains.

Sur les quelques 200 pages, une cinquantaine de photos illustrent ce merveilleux ouvrage. Avec beaucoup d’humour et quelques réflexions poignantes, Frédéric, nous invite dans l’intimité des 4 premières années de son fils. Sasha ne parle toujours pas, mais pourtant il arrive à nous faire demander si finalement l’anormalité ne vit pas qu’à travers un point de vue…

sasha 2

N’hésitez pas à vous rendre sur leur site Semeur de trouble afin de profiter de quelques passages et photos du livre.

Nous vous invitons  également à visiter/partager leur page Facebook : Le petit garçon qui n’avait pas de larmes.

Pour montrer votre soutien, offrir un coup de pouce et acquérir un beau bouquin, vous pouvez le commander sur leur boutique en ligne ici, pour la modique somme de 35€.

N.B. : Pour les Strasbourgeois, vous avez la possibilité de contacter directement Frédéric afin de vous éviter les frais de port 


 

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
Please wait...